Commission des partenaires du marché du travail

Diminuer la taille du texte.Augmenter la taille du texte. Imprimer la page.

Cadre de développement et de reconnaissance des compétences de la main-d'œuvre

La mondialisation de l’économie, les changements technologiques et le vieillissement de la main-d’œuvre posent un défi à la compétitivité de nos entreprises. L’amélioration de la productivité est donc un enjeu majeur pour maintenir une économie concurrentielle et permettre sa progression, de même que pour maintenir ou accroître le niveau de vie des Québécoises et Québécois. Cette amélioration de la productivité passe par des investissements en équipements et par la capacité d’innovation, et aussi par l’amélioration de la qualification de la main-d’œuvre qui est la grande priorité de la Commission des partenaires du marché du travail.

Afin de relever le défi de la formation continue et ayant toujours favorisé une approche de formation de la main-d’œuvre qui tienne compte de la diversité des lieux, des modes et des cheminements d’apprentissage, la Commission met de l'avant depuis 2001 le Cadre de développement et de reconnaissance des compétences de la main-d'œuvre. Ce dernier, développé par et pour le marché du travail, introduit une formule souple, en complémentarité avec les milieux institutionnels, permettant d’adapter le développement et la reconnaissance des compétences à la réalité des différents secteurs d’activité économique. Il favorise ainsi la mise en place de formations structurées, qualifiantes et transférables pour la main-d’œuvre, en milieu de travail, et qui mènent à une certification d’État. Les stratégies mises en œuvre pour atteindre les objectifs définis par le Cadre sont diversifiées, en fonction des caractéristiques de chacun des secteurs économiques.

À ce jour, le principal moyen utilisé par les entreprises et les travailleuses et travailleurs est le Programme d’apprentissage en milieu de travail (PAMT). Cette stratégie permet aux travailleuses et travailleurs de faire reconnaître leurs compétences, en vertu de normes professionnelles définies et reconnues par les principales entreprises de leur secteur économique, de bénéficier au besoin de compagnonnage afin d’acquérir les compétences manquantes et d’obtenir leur certification lorsqu’ils maîtrisent l’ensemble des compétences définies par la norme professionnelle. Les normes ainsi que les certificats de qualification professionnelle émis aux travailleurs sont consignés dans un Registre des compétences.

Documents utiles

Retour en haut de la page.

Dernière mise à jour : 2019-12-11

 
Problème technique Par courriel. | Plan du site | Accessibilité | Accès aux documents et protection des renseignements personnels | Politique de confidentialité
Comission des partenaires du marché du travail.
© Gouvernement du Québec, 2020